Tension sociale à Mékambo un éco – garde abattu par un habitant

Partagez

 312 vues

Libreville, le 31 Mai 2021( NVG)- La commune de Mékambo s’enfonce encore un peu plus dans le chao à ce qu’il semble. Après le mouvement d’humeur des populations de ces derniers jours, les arrestations des deux élus locaux et leaders, la détermination du préfet à faire régner l’ordre dans la ville, un éco- garde aurait été abattu au cours du week end écoulé.

Pour les populations, les éco- gardes ne feraient quasiment rien pour venir à bout des pachydermes qui menacent actuellement la ville et les habitants de tout le département de la Zadié, encore moins les autorités. Selon des sources proches, Jean François Ndong Obame, éco – garde, aurait été abattu par un habitant du quartier par un habitant du quartier Corniche, un enseignant, qui en avait ras le bol de la présence des éco – gardes dans les environs du quartier.

L’enseignant, un certain Rufin Kombatoa, aurait aussitôt pris la fuite après son forfait. << les autorités locales sont laxistes depuis des mois concernant cette situation. Pis, il semble que nos autorités soient plus préoccupées à protéger les pachydermes>>, a déclaré un riverain remonté de voir cette situation prendre une telle tournure. Les populations de Mékambo espèrent toujours une intervention des plus hautes autorités du pays.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *