Un mois d’emprisonnement et 250 000 francs CFA d’amende pour Dimitri Ombinda

Partagez

 342 vues

Libreville, le 30 Mars 2021( NVG)- C’est le verdict rendu hier par les juges du tribunal de Libreville concernant le procès de Dimitri Ombinda, mis aux arrêts à la prison centrale de Libreville pour son implication présumée dans l’affaire de concert de casseroles. Une forme de contestations qui avait malheureusement provoqué des destructions de biens  publics,privés et morts d’hommes. Dimitri Ombinda avait été interpellé sous motif d’être l’un des instigateurs de cette contestation visant à dénoncer les mesures restrictives des autorités jugées par certains de << suicidaires >>.

Un mois d’emprisonnement et 250 000 francs CFA d’amende, tel a été le verdict des juges. Incarcéré en milieu de mois de mars 2021, c’est donc le 12 avril prochain que l’homme recouvrera totalement la liberté. Un ouf de soulagement pour sa famille, amis et connaissances, << nous sommes contents car notre oncle, grand frère, sort bientôt. L’émotion sera au rendez – vous car il n’avait pas pu prendre part aux obsèques de son père récemment décédé et enterré>>.

Inspecteur des impôts, Dimitri Ombinda aura eu le temps de réfléchir certainement aux conséquences des actes qu’un agent publics, de surcroît un cadre,peuvent générer au sein de son entourage familiale et pour sa propre carrière professionnelle.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *