Jessy Ella Ekogha accusé de vouloir tuer la presse gabonaise indépendante

Partagez

 130 vues

Libreville, le 29 Octobre 2021( NVG)- Depuis quelques jours les communiqués et les sorties s’enchaînent du côté de la corporation de la presse nationale indépendante avec pour objectif commun, de dénoncer les présumés agissements du porte – parole de la Présidence de la République, Jessy Ella Ekogha, accusé par nombreux patrons de la presse de vouloir  » tuer  » la presse indépendante par des pratiques peu orthodoxes.

Il semblerait que c’est serait le porte – parole de la Présidence qui au travers des  » sites en ligne non reconnus et donc opérant en toute illégitimité « , qui s’attaquerait à de nombreux patrons de médias reconnus. Des patrons qui semble t – il, auraient choisi de ne pas  » se vendre « .

De l’Opam en passant par le CPPL et l’UPPIG, les accusations portées sont les mêmes. Si certains y voient une façon de jeter l’homme de la Présidence en pâture, pour les patrons de la presse indépendante, il s’agirait de mettre fin à cette volonté de contrôler la presse indépendante en la divisant par le moyen de l’invective, du chantage et des menaces.
Les loups ne se mangent pas entre eux, ce principe est primordial au sein de la presse.

Il faudrait donc faire montre de sagesse,s’asseoir au tour d’une table et laver le linge sale en famille pour le bien de la presse gabonaise qui ne gagne rien en se déchirant.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *