Revenu minimum mensuel : Plusieurs gabonais payés en monnaie de singe

Partagez

 302 vues

Libreville, le 29 Mars 2021( NVG)- Depuis 2010, le chef de l’État avait décidé de fixer le revenu minimum mensuel de tout salarié, public,parapublic et privé, à 150 000 francs CFA. Distinct du Smig fixé à 80 000 francs CFA, ce revenu minimum mensuel incluait les << différentes primes et allocations>>.

<<Aucune personne travaillant sur le territoire national ne devra plus percevoir une rémunération inférieure à 150.000 francs CFA, conformément à la décision du président Ali Bongo Ondimba>>, avait déclaré à cette période Paul Biyoghé Mba, à l’Union.

Si entre temps, ni le Smig ni le revenu minimum mensuel n’ont connu d’augmentation, un constat est plus que désormais visible, de nombreux salariés du parapublic et privé seraient loin de bénéficier aujourd’hui de 150.000 francs CFA comme décidé par le chef de l’État. Ce depuis longtemps,il ne s’agirait pas d’une situation nouvelle.

<< Plusieurs gabonais qui travaillent dans les secteurs parapublic et privé sont payés à monnaie de singe. Pourtant ils bénéficient de contrats de travail >>, a déploré Jean Guy, travailleur du secteur privé.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *