Nomenclature gouvernementale : objectif 2023 !

Partagez

 169 vues

Libreville, le 27 Juillet 2021( NVG)- Les tractations vont d’ores et déjà bon train au sein de chaque camp politique, le positionnement pour ne pas dire << placement>> politique, est dans toutes les têtes et occupe les pensées des uns et des autres depuis que l’annonce de la composition d’un nouveau gouvernement bruisse dans les couloirs du palais du bord de mer.

L’année 2022 est dite charnière, il faudrait donc conjuguer avec une équipe gouvernementale dotée d’une certaine expérience du terrain et d’une efficacité dans l’exécution des projets et des instructions du Chef de l’État. Plus que l’on ne << peut faire du nouveau sans vieux >>, il faudra certainement faire appel à certains caciques qui n’ont pas tourné le dos à Ali Bongo Ondimba, mais qui ont simplement été mis au placard par la volonté de tiers personnes.

Quid du Plan d’Accélération de la Transformation ? Quid de la relance économique ? Quid de la hausse des prix de transports terrestres et des produits alimentaires ? Quid de la Transgabonaise ? L’heure du bilan et de la remise en question a sonné.

Or, à ce sujet, de l’expérience sur le terrain politique il en faudra. Surtout en prélude à l’élection présidentielle de 2023. Les agendas cachés des uns et des autres vont alors être dévoilés au grand jour, il faut s’attendre à des défections, à des ralliements, sans pour autant perdre de vue l’ajustement des membres du prochain gouvernement. Loin du désordre observé actuellement, où chacun décide de ce qu’il fait sans se soucier des retombées négatives, en disant surtout agir sur instructions du Chef de l’État.

Ali Bongo Ondimba, s’il est candidat, aura besoin d’un gouvernement cohérent, juste, soumis à la tâche et loin des gue – guerres intestinales qui pourraient mettre en mal la réélection du Distingué Camarade Président.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *