Le CIMEF en passe d’ouvrir une filière de maintenance des équipements biomédicaux

Partagez

 410 vues

Libreville, le 27 Janvier 2022( NVG)- Le ministre de la santé, Dr Guy Patrick Obiang Ndong a, récemment visité le Centre international multisectoriel de formation et d’enseignement professionnels ( CIMEF) de Nkok.
L’occasion indiquée pour le ministre de la santé de s’enquérir du fonctionnement de cette structure et des offres de formation qui y sont dispensées.

Long de 14 hectares, le Centre international multisectoriel de formation et d’enseignement professionnels a reçu la visite du Dr Guy Patrick Obiang Ndong le ministre de la santé, accompagné des responsables de l’administration centrale, des directeurs généraux des centres hospitaliers régionaux, des directeurs des hôpitaux de coopération et des structures spécialisées. Cette visite lui a permis de s’imprégner des différentes offres de formation.

Lors de la découverte de l’établissement, le ministre de la santé a évoqué la signature d’un possible partenariat avec le CIMEF dans l’optique d’améliorer les plateaux techniques. Tenant compte des offres de formation, des besoins au sein de son ministère et dans les différents centres hospitaliers, le membre du gouvernement s’est attelé à passer au peigne fin tous les locaux de cette structure.

Composé de plusieurs filières notamment, Froid et climatisation, Ingénierie du soudage, Génie mécanique, Génie électrique et électronique, Ingénierie de la maintenance, toutes ont été visitées de fond en comble par la délégation ministérielle. À ce titre, le ministre de la santé a rappelé l’importance d’avoir une main d’œuvre qualifiée et technique dans les centres hospitaliers.

<< Nous allons formaliser le partenariat entre le ministère de la santé et le CIMEF de Nkok par la signature dans les meilleurs délais d’une convention qui permettra aux apprenants du centre d’effectuer des stages pratiques dans les hôpitaux et partant évaluer les différents équipements qui s’y trouvent >>, a indiqué le membre du gouvernement. Les responsables du CIMEF ont exprimé leur souhait de voir leurs apprenants débuter leur activité au sein des différentes structures sanitaires que regorge le pays.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.