Pizzolub l’Éternel problème de gestion

Partagez

 292 vues

Libreville, le 26 Mai 2021( NVG)- Un audit ou une taskforce sur Pizzolub semble plus que jamais nécessaire pour lever les verrous de la gestion opaque et famélique de cette société qui semble être devenue plus que jamais un véritable problème dans la botte du gouvernement. Au point que les agents de la délégation de l’Estuaire se demandent qui du directeur général de l’entreprise, du PCA et de fille du PCA gère réellement la société étatique. Les agents de la délégation de l’Estuaire auraient appris par un réseau social la présumée fermeture de leur direction dans les prochaines semaines.

<< En effet, sur le forum watsap de notre délégation provinciale, dame Ombouma Joyce Amélie epse Mboma, occupant le poste de délégué provincial adjoint a informé de vider pour certains, les locaux de la délégation de leurs  effets, et pour d’autres, de restituer les différentes clés de bureau au motif de la fermeture imminente de cette délégation >>, indique le communiqué de presse du collectif des employés de Pizzolub.

Le collectif dénonce également le non paiement de 7 mois de salaires malgré les plus de 1 milliards octroyés par l’État à l’entreprise, des nominations de faciès, de copinage, amicale et parentales. Seraient également pointés du doigt, le directeur général, le directeur financier et la direction de communication de l’entreprise. Société aux  abois, c’est ainsi que Pizzolub est vue de l’extérieur, malheureusement.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *