Vaccination anticovid -19: Les populations face au consentement éclairé

Partagez

 404 vues

Libreville, le 26 Février 2021( NVG)- Avec une situation épidémiologique toujours autant critique, 350 nouveaux cas et 04 décès enregistrés mercredi dernier, le COPIL, le ministère de la santé voire le plus haut sommet de l’État, sont plus que jamais engagés à lutter contre la Covid – 19 en se tournant comme le reste des pays du monde, vers les différents vaccins homologués.

C’est donc dans cette optique et avec désormais plus de 1300 cas actifs, et huit provinces sur neuf touchées, que le ministre de la santé, Guy Patrick Obiang Ndong, a annoncé l’arrivée dans les prochaines semaines des vaccins chinois (don de la Chine) et Russe.
Mais pour mettre fin aux rumeurs sur la vaccination, le ministre a notamment indiqué qu’elle se fera sur la base du volontariat, soit par << consentement éclairé >>. Mais que faut – il comprendre par là ?
Selon le ministre de la Santé, << le consentement éclairé est l’adhésion volontaire du patient après avoir pris connaissance de l’ensemble des avantages et risques liés à un acte médical >>.

Autant dire que comme il se passe chez certains patients de certains pays, les vaccins pourraient provoquer ou non, des effets indésirables selon les individus.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *