Rétropédalage du ministre des Eaux et Forêts dans le  » Pas de vaccins Pas de missions « 

Partagez

 128 vues

Libreville, le 25 Août 2021( NVG)- Depuis le début de la semaine, une note du ministère des Eaux et Forêts reconnaît que le communiqué indiquant aux agents dudit ministère l’obligation de se faire vacciner pour aller en mission, aurait  » été mal rédigée « . Pourtant, ledit communiqué était clair, précis et signé du secrétaire général, << toute mission de travail à l’intérieur du pays est désormais conditionnée par la présentation du carnet de vaccination contre la covid -19 >>.

Le ministre a donc tenu a rectifier le tir en indiquant qu’il s’agissait d’une mauvaise rédaction du communiqué. Et que désormais, << faisant suite à la note d’information publiée en date du 28 juillet 2021 portant sur les missions de travail à l’intérieur du pays ayant suscité des incompréhensions, le ministère des Eaux et Forêts tient à rappeler aux agents du ministère que la vaccination contre la covid -19 n’est pas obligatoire, elle est un acte volontaire et repose sur une décision individuelle>>.

Un rétropédalage qui s’explique tant bien que mal au regard du climat déjà délétère au sein du ministère de Lee White, où il ne fait plus bon d’être simple agent. D’autant plus que la vaccination comme l’avait déjà déclaré le Chef de l’État, n’est pas obligatoire.

 

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *