Pourrissement de l’action municipale: pourquoi les lobbies en veulent à Eugène Mba ?

Partagez

 368 vues

Libreville, le 25 Mai 2021( NVG)- La cabale médiatique à la clé la diffusion de plusieurs informations mensongères n’a que d’autres objectifs, que celui de ternir l’image et la personnalité de celui à qui cette manoeuvre de déstabilisation est destinée. Le pourrissement, c’est donc cela que l’on a pu constater tout au long de la semaine écoulée. Mais au delà de chercher à savoir qui sont les personnes derrière l’acharnement à l’encontre de l’édile de la commune de Libreville, Eugène Mba, chacun peut aussi s’intéresser sur le mobile réel de cet acharnement.

Eugène Mba est à la tête de la plus grande municipalité du pays à peine quelques (5) mois seulement et déjà on lui donne des intentions qui sont complètement aux antipodes de sa vision et des idéaux qui l’incarnent. La mairie de Libreville est un véritable levier financier pour le trésor public. Et avoir le contrôle de la gestion transparente de l’inspection générale municipale fait donc parti des tâches régaliennes du premier magistrat de la capitale gabonaise, qui au passage est banquier de formation et élu municipal depuis des années.

Pris donc dans l’étau des scandales de son prédécesseur, Eugène Mba a dû enclencher un processus de remise en ordre au sein de tous les services municipaux, surtout celui de l’inspection générale municipale, mamelle de la mairie, dont il connait les rouages mis en place par les lobbies budgétivoires. Il fallait donc procéder à un véritable toilettage aussi bien des effectifs que des documents administratifs et  juridiques. Au temps de l’intérimaire, aucune cabale médiatique n’aura été menée, aucun tapage médiatique si ce  n’est pour féliciter la suspension de plusieurs agents et le toilettage des effectifs.

Étant dans cette continuité administrative ô combien nécessaire, pourquoi aujourd’hui cela dérange ? Contrairement à son prédécesseur, Eugène Mba ne s’est entouré que d’une vingtaine de collaborateurs, fait qui à la plus grande des surprises dérange aussi. Serait – ce la possibilité d’un audit de la mairie qui ferait courir toutes ces personnes qui se cachent derrière la tentative de déstabilisation du maire? Quel intérêt de faire tomber un autre haut cadre de la province de l’Estuaire à l’approche de la présidentielle de 2023? Une province qui concentre à elle seule plus de 40% du taux d’électeurs sur le plan national. Quel message serait envoyé aux populations de ladite province?

Malheureusement au milieu de tout, il y’ a cette presse qui loin du respect de l’éthique et de la déontologie, a marchandé sa crédibilité. Mais comme le rappelle l’adage, < < un jeune debout ne verra jamais plus loin qu’un vieillard assit >>.

Seule la vérité, la vraie, triomphera de tout.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *