Modification du code civil : Quid des valeurs religieuses et traditionnelles

Partagez

 246 vues

Libreville, le 25 Mars 2021( NVG)- Le récent conseil de ministres du 23 mars a annoncé le projet de loi portant modification et suppression de certaines dispositions du code civil en république  gabonaise. Un projet qui apporterait les amendements aux fins de promouvoir l’égalité entre sexes. Notamment l’obligation d’obéissance de la femme, le rôle du mari en tant que chef de la famille, pour n’en citer que ceux là.

Si pour de nombreuses associations féministes et personnalités, ce projet de loi cadrerait un peu plus avec la décennie de la femme portée par le chef de l’État et son épouse, d’autres y voit une forme de déstabilisation des codes de la cellule familiale.

Chez les religieux aussi bien dans nos valeurs traditionnelles, la femme ne saurait être l’égale de l’homme. Ce dernier est d’ailleurs considéré comme le chef de la famille, celui qui domine sur sa conjointe.

C’est donc là encore, un projet de loi qui n’a pas fini de susciter les débats au sein de la population. L’autorité de l’homme serait pour nombreux, menacée avec un tel projet de modification de loi. Affaire à suivre!

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *