Qui pour sauver l’Institut Africain d’informatique ?

Partagez

 424 vues

Libreville, le 25 Janvier 2021( NVG)- Dans un article de notre rédaction publié il y’ a quelques temps, notre équipe tirait déjà une sonnette d’alarme sur la situation actuelle de l’IAI ( Institut Africain d’informatique). Les bâtiments dudit établissement sont obsolètes, plafonds troués, bâtiments dégradés, vestiaires vétustes, l’établissement fait peine à  voir.

Et que dire du campus qui accueille les étudiants ? << nous vivons ici comme des  prisonniers, les chambres sont inhabitables, l’eau et le courant n’en parlons plus. L’Institut est devenu le repère de voyous et autres malades mentaux qui n’hésitent pas souvent à envahir le campus. C’est déplorable >>, a lâché un étudiant agacé de cette situation chaotique.

Délaissé par la quasi majorité des pays concernés dans ce projet jadis bénéfique, l’IAI est devenu un fardeau lourd à porter pour l’État gabonais. Son sort ne dépendrait plus que du Gabon, le pays  d’accueil. À ce titre, l’ancien premier ministre Casimir Oye Mba aurait récemment affirmé que, << Ne continuons pas à nous voiler la face, l’IAI n’intéresse plus les autres pays membres. Le Gabon doit en tirer les conséquences et le nationaliser >>. Une solution qui pourrait être envisagée dans le cadre de partenariats extérieurs, publics et privés.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *