Dépravation des moeurs en milieu scolaire: les challenges s’invitent chez les élèves

Partagez

 586 vues

Libreville, le 25 Janvier 2021( NVG)- La dépravation des moeurs, un phénomène qui semble être désormais inscrit dans un processus de normalisation au sein de la conscience collective. Au point que même les élèves s’adonnent à coeur joie, pourtant sensés être aux cours.

Vidéos et photos de jeunes élèves filles dénudées en partie, en tenue scolaire, d’autres en pleine bagarre, c’est désormais le quotidien en terme d’actualité sur les réseaux sociaux. L’école gabonaise est en danger, c’est un fait. Entre éduquer et instruire, les parents et les autorités auraient – ils démissionné de leur devoir?

<<À chaque lycée son délire, d’autres sont réputés pour les bagarres (violence), d’autres pour les placements,la prostitution ou les chills ( after school alcoolisé). C’est comme ça>>, a déclaré Armel, élève au LPIG. Désormais les élèves et mêmes les étudiants se mettent en mode dit  » challenge », se déhanchant sur des rythmes sensuelles voire sexuels. La jeunesse gabonaise d’aujourd’hui, si on vous l’explique et que vous dites l’avoir comprise, c’est qu’on vous la mal expliquée.

Le gouvernement à travers le ministère de l’éducation nationale, à condamner fermement cette situation, a invite les chefs d’établissements concernés à sanctionné les élèves identifiés.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *