L’école gabonaise de toutes les violences

Partagez

 282 vues

Libreville, le 24 Mars 2021( NVG)- La violence règne plus que jamais en maître dans nombreux de nos établissements publics. Elle est dans toutes ses  formes,  physiques, verbale et psychologique. Elle a atteint des proportions abyssales et inquiétantes ces dernières années, au point que certains apprenants ont perdu la vie au sein de leur lieu d’apprentissage, et des enseignants sont constamment menacés par les élèves chauffés à bloc.

La découverte chaque jour des armes blanches et des stupéfiants de tout genre sur les élèves aux portails des établissements, prouvent suffisamment que l’école gabonaise serait devenue un véritable far west semblable aux rues de Harlem ou de détroit dans les années 90. La création des groupes de surveillance postés devant les portails, destinés à freiner ce phénomène, bien que salutaire, ne saurait être l’unique solution.
D’autant plus que les élèves trouvent des astuces pour s’introduire avec leurs armes blanches et stupéfiants au sein de leurs établissements.

Pis, nombreux continuent à être agressés ou à faire l’objet des menaces.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *