Procès de Kelly Ondo Obiang : Frédéric Bongo dans le rôle de tortionnaire ?

Partagez

 106 vues

Libreville, le 23 Juin 2021( NVG)- Le procès du Lieutenant Kelly Ondo Obiang auteur du putch manqué du 07 janvier 2021, s’est ouvert le lundi 21 juin dernier. Face aux juges et des composants militaires, celui dont on attendait la version des faits aurait fait des révélations choquantes concernant l’ancien directeur général des renseignements, Frédéric Bongo Ondimba. Ce qui justifie aujourd’hui son affectation hors du Gabon ?

D’après celui qui était encore Commandant adjoint de la compagnie d’honneur de la Garde Républicaine au moment des faits aurait affirmé, << Quand j’ai reçu les informations que le directeur de renseignement avait donné l’ordre que je ne dois pas sortir vivant de la Gabon Télévision, je m’étais donc isolé à côté du transformateur. C’est aux environs de 12h que je me suis dévoilé auprès d’un capitaine de la police >>. D’après le lieutenant Kelly, Frédéric Bongo aurait instruit ses éléments afin qu’il ne sorte pas de l’intervention vivant. Pour quelle raison?

Une fois après son arrestation,le lieutenant Kelly Ondo aurait été mis   << dans une pièce isolée. Ils voulaient que j’attribue la paternité de mon action à Brice Laccruche Alihanga et à la coalition de l’opposition. Il m’a même proposé des milliards et un voyage à l’étranger avec ma famille si j’acceptais de faire une fausse  déclaration. Malgré les sévices, j’ai toujours dit que mon initiative est personnelle. Il m’a montré une seringue avec du sang est contaminé du VIH et qu’il va m’inoculer si je ne parle pas.

C’est ainsi que le Procureur de la République Olivier Nzaou a fait irruption dans la salle où j’étais torturé. Et il a dit aux gars que le monde entier sait qu’il à été arrêté vivant. C’est à ce moment que j’étais conduit au B2. Je rends grâce à Dieu si je suis encore vivant aujourd’hui, il a veillé sur moi >>, aurait confié l’homme.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *