Nouveau code du travail : la présidente du Sénat à la rescousse de Madeleine Berre

Partagez

 210 vues

Libreville, le 23 Juin 2021( NVG)- Le ministère du travail et les syndicalistes sont actuellement à couteaux tirés concernant le nouveau code du travail actuellement en travaux au sein des commissions du parlement. Pour Lucie Milebou Aubusson épse Mboussou, << le document sur lequel a porté l’audition de Madeleine Berre lundi est le résultat du dialogue tripartite entre l’État,les représentants des syndicats des travailleurs et les employeurs >>.

Si pour les représentants des syndicats le document ne serait pas le résultat comme annoncé par les autorités, du consensus tripartite mais une  » volonté  » du gouvernement de faire la part belle aux employeurs, le ministre de la fonction publique affirme le contraire, << la version du code du travail a fait l’objet de la plus large concertation jamais réalisée pour une réforme sociale, et ce dans l’esprit de la convention numéro 144 de l’OIT >>.

La présidente du Sénat d’ajouter que, << les innovations apportées par ce nouveau code progressiste résultent d’un projet de réforme né du dialogue tripartite : État, représentants des syndicats des travailleurs et des employeurs. Le nouveau code du travail vise à renforcer les principes de protections des droits de travailleurs, ouvrir le marché du travail formel à de nouvelles catégories de travail, protéger le travailleur de la précarité, codifier le télétravail, créer des contrats flexibles, consacrer le dialogue social et codifier l’exécution du service minimum obligatoire >>.

Nul doute donc que ce nouveau code du travail soit adopté par les parlementaires.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *