Port – Gentil: la manipulation maladroite d’une bombe assourdissante au sein d’une église

Partagez

 540 vues

Libreville, le 21 Février 2021( NVG)- Dimanche 21 février,le pire a presque été évité s’il faille le dire ainsi. À la fin de l’un de ses cultes,l’église Béthel située au quartier dit trois filaos, a été le théâtre d’un fait rare, l’explosion d’une bombe assourdissante en pleine église.

Sur les réseaux sociaux, chacun s’en est allé de sa théorie, une femme aurait même témoigné en pointant du doigt les policiers d’être auteurs de cet acte. Sauf qu’un certain Mouvelou Mouvelou Sigui, élève en classe de 4ème au lycée Thuriaf Batsantsa, serait lui qu’il aurait << ramassé la grenade assourdissante au tournant SEEG sur la route du CES>>.

Ce dernier aurait apporté l’engin à son église, de main en main, fausse manipulation, l’engin aurait explosé quelques minutes plus tard au main d’un autre fidèle. Ce dernier étant gravement blessé, a aussitôt été conduit en urgence à l’hôpital où aux dernières nouvelles il aurait succombé. Une fois de plus, l’usage des réseaux sociaux est ici pointé du doigt. La diffusion de certaines informations, si elles sont fausses et tendancieuses, pourraient être source d’un soulèvement inattendu des populations, qui malheureusement est très souvent facilement manipulée.

Mais que faisait donc une grenade assourdissante à un carrefour dans une poubelle? Cet incident dont les versions se multiplient, mérite une enquête approfondie de la part du parquet de la ville de Port – Gentil.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *