Port – Gentil : Gabriel Tchango appelle la population au calme

Partagez

 428 vues

Libreville, le 23 Février 2021( NVG)- Le mouvement de casseroles en cours depuis mercredi dernier semble être dévié de son objets  premier, à savoir taper sur la casserole chez soi durant cinq (5) minutes. Or, triste est de constater que certains compatriotes sous prétexte de ce mouvement se mettent à détruire des biens et édifices publics voire privés, au delà de l’heure indiquée du couvre – feu. C’est donc en tant que premier magistrat et citoyen de la commune de Port – Gentil, Gabriel Tchango a récemment appelé ses ressaisissement.

<< Depuis le jeudi 18 février 2021, nous relevons avec inquiétude des actes de violence dans les rues de notre cité, commis au mépris des horaires du couvre – feu. Ces actes viennent travestir l’esprit et les visées premières d’un mouvement, à la base pacifique >>, a déclaré le maire à ses interlocuteurs, en l’occurrence les jeunes de plusieurs quartiers.

<<Les scènes dont nous avons été témoins à ce jour ne nous honorent pas. Les temps que nous traversons passeront. Ils doivent être une occasion de renforcer nos liens,plutôt que de les distendre. C’est  pourquoi, en tant que maire de la commune de Port – Gentil, j’appelle au calme et nous invite, nous les pères, mères, frères, soeurs et autres, à relayer cet appel auprès de nos enfants et proches. Il en va de notre plus haute responsabilité en ces temps de crise >>, a t – il conclu.

Conscient des acquis, mais aussi des difficultés rencontrées par les populations de sa ville, Gabriel Tchango en fervent défenseur des droits humains milite auprès de ses concitoyens pour la non violence dans la ville sablière.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *