Football : Fin de cavale pour Capello.

Partagez

 469 vues

Libreville, le 21 Décembre 2021( NVG)- Capello, de son vrai nom Patrick Assoumou Eyi vient d’être arrêté après avoir tenté de prendre la poudre d’escampette. Longtemps cité dans un scandale d’agression sexuelle sur mineurs lorsqu’il était le coach des Panthères U-17. C’est dans la localité de Ntoum que le présumé pédophile a été rattrapé par la police.

Après avoir été abondamment indexé comme étant le protagoniste dans cette affaire d’agression sexuelle sur mineurs dans le milieu footballistique gabonais, Patrick Assoumou Eyi a renié en bloc toutes ces allégations. Dans le journal en ligne Gabon Allsports, le coach a indiqué qu’il ne se reconnaissait pas tout ça.

Mais selon les investigations menées par Romain Molina et publiées dans le journal Londonien The Guardian, Capello est soupçonné d’avoir agressé sexuellement des centaines des jeunes gabonais. L’enquête révèle qu’il ravitaillait également certaines hautes personnalités de notre pays de ces jeunes pour abuser sexuellement d’eux.

Après la déclaration du ministre des sports Franck Nguéma, dans laquelle il annonçait l’ouverture d’une enquête judiciaire dans le National Foot pour des abus sexuels sur mineurs et la suspension de ses fonctions à la ligue  provinciale de l’Estuaire, Capello, se sentant en danger, n’avait trouvé autre alternative que de s’enfuir pour échapper à la justice. Mais malheureusement pour lui. Sa cavale n’aura durée que quelques heures, le temps d’être cueilli par les forces de police.
Le présumé pédophile répondra de ses actes devant la justice. Notons que outre Capello, plusieurs autres personnalités du monde du sport gabonais ont été également citées dans cette affaire d’agression sexuelle sur mineurs.

Vivement que les auteurs de ces pratiques ignobles soient boutés du monde du sport dans notre pays.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.