Le ministère de l’éducation nationale met en garde les promoteurs d’écoles véreux

Partagez

 360 vues

Libreville, le 21 Décembre 2021( NVG)- C’est par le biais d’un communiqué de presse parvenu à notre rédaction que le ministère de l’éducation nationale met en garde les promoteurs d’établissements. Par ignorance ou par méconnaissance volontaire des textes, des promoteurs privés, s’improvisant dans le domaine de l’éducation s’illustrent par une légèreté persistante dans le processus de création et d’ouverture des écoles privées laïques.

Cette prolifération des établissements privés laïcs obère les capacités de contrôle du système éducatif et rend inefficace la carte scolaire.
Face à ce phénomène, le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique, et de l’éducation nationale, chargé de la formation civique en appelle à la vigilance des acteurs de la communauté éducative et des parents d’élèves pour contrer ces fondateurs guidés par l’appât du gain.

Des instructions sont données aux services techniques pour des inspections inopinées en vue d’une application stricte des normes en vigueur. Toute violation des dispositions réglementaires établies entrainera systématiquement des sanctions pouvant aller à la mise en demeure jusqu’à la fermeture des structures dénoncées et ou la non prise en compte de leurs candidats aux examens nationaux.

Pour rappel, l’ouverture d’un établissement d’enseignement est assujettie aux dispositions de la loi no 21/ 84 du 29 décembre 1984 fixant les règles applicables à l’enseignement privé et le décret no 001583/PR/MINEDUC du 25 septembre 1985 fixant les conditions d’ouverture et de reconnaissance d’utilité publique des établissements d’enseignement privé.

Des instances techniques de l’administration de l’éducation nationale sont dédiées au suivi et au contrôle des dossiers des éventuels souscripteurs.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.