Les signalisations mobiles d’urgence interdites aux simples usagers

Partagez

 270 vues

Libreville, le 21 Avril 2021( NVG)- Notre capitale Libreville est devenue ces dernières années un véritable champ de batailles où chacun use de klaxons, feux de détresse ou se permet d’enfreindre le code de la route au motif d’être en situation d’urgence même si celà n’est pas le cas. La botte est connue, souvent pour se frayer un passage dans les embouteillages ou ne pas être contrôlé, chacun use de feux de détresse et de klaxons.

C’est donc pour mettre fin à cette cacophonie que les ministères de l’intérieur et de la défense, ont conjointement adressé un communiqué de rappelle aux usagers. Celui indique que << l’usage à des fins fantaisistes de toutes formes de signalisations mobile d’urgence, sonores ou lumineuses telles que les sirènes, klaxons, gyrophares, les feux de détresse, est strictement interdit>>.

Ces signalisations mobiles sont donc réservés aux catégories d’usagers telles que les ambulances pendant le service, les escortes de délégations officielles et gouvernementales,les forces de défense et de sécurité en service, les convois exceptionnels. Le communiqué indique que tout usager contrevenant sera interpellé et puni conformément aux lois à compter du 09 avril 2021.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *