Idriss Deby Itno: 30 ans de règne sans partage pour quel héritage ?

Partagez

 384 vues

Libreville, le 21 Avril 2021( NVG)- Le Tchad s’est réveillé hier avec la nouvelle du décès de son président de la république, le maréchal Idriss Deby Itno au pouvoir depuis 30 ans et qui venait d’être réélu pour un 6ème mandat à la tête du Tchad. Quel héritage laisse – t – il au peuple Tchadien ? Arrivé au pouvoir par le biais d’un coup d’État à l’encontre de celui qui avait fait de lui un commandant des armées, Idriss Deby Itno aura gouverné le Tchad avec une main de fer.

Plusieurs opposants mis en prison ou en fuite pour s’exiler,plusieurs concitoyens incapables de renter chez eux de peur d’être arrêtés, un pays marqué par les traces d’une pauvreté sans précédente. Le développement du pays se fera à contre gouttes, tout le contraire du cadre militaire.
En effet, le défunt président Idriss Deby Itno, militaire de formation, développe l’armée Tchadienne qui devient l’une des plus importante de la région du Lac Tchad et du Sahel. D’ailleurs en février dernier il sera nommé président du G5 Sahel, un groupement de militaires de cinq pays autour du Sahel censé lutter contre les menaces terroristes. Ce serait d’ailleurs au front qu’il aurait reçu des blessures.

Les circonstances véritables de sa mort restent encore à élucider de sa mort restent encore à élucider. Pour le journaliste Alain Focka, hier sur France 24, le président Tchadien aurait été victime d’un assassinat selon les informations qui lui sont parvenues mais qui restent à vérifier. Un conseil militaire dirigé par son fils et 14 autres généraux ont pris le  pouvoir. Sauf que, la constitution indique que c’est le président du Sénat qui doit assurer la présidence de la république en cas d’incapacité ou d’absence du président.

l’Élysée a d’ores et déjà réagi en indiquant que ce conseil militaire se doit dans une durée limitée, d’assurer la transition et rendre le pouvoir par la mise en place d’un gouvernement civil et inclusif.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *