Feu Casimir Oyé Mba : un homme d’État magnifié au Gabon et à l’international

Partagez

 98 vues

Libreville, le 20 Septembre 2021( NVG)- Après le décès annoncé de Feu Casimir Oyé Mba, le 16 septembre dernier à Paris en France, l’adage selon lequel  » il faut d’abord mourir pour être célébré  » se confirme encore un peu plus.

Sur le plan national, le Président de la République, Ali Bongo Ondimba a rendu un vibrant hommage à << Cet homme d’État qui aura consacré sa vie à la chose publique, au Gabon où il a été 1er ministre comme en Afrique centrale en tant que Gouverneur de la BEAC >>. Les hommages sont également venus des anciens Premiers Ministres Julien Nkoghé Bekale, Jean Eyeghé Ndong. Également de Dr. Lucie Milebou Aubusson Mboussou ( Présidente du Sénat), René Ndemezo’o Obiang ( Président du CESE), Jean Ping, Guy Nzouba Ndama, Maganga Moussavou, Bertrand Zibi etc.

Sur le plan international, << J’ai appris avec tristesse le décès de mon ami et frère, Casimir Oyé Mba, ancien Premier Ministre du Gabon et ancien Gouverneur de la Banque des États de l’Afrique Centrale ( BEAC). Je garde de lui le souvenir d’un grand serviteur de l’État sous la présidence de feu  Président Omar Bongo Ondimba>>, à écrit Alassane Dramane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire.

<< C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris ce jeudi 16 septembre 2021, le décès de M. Casimir Oyé Mba. Cet ancien Premier Ministre et ancien Gouverneur de la BEAC a su marquer l’histoire de son  empreinte. En rendant hommage à ce grand commis de l’État gabonais, je tiens surtout à saluer la mémoire de cet économiste et homme politique de haut rang >>, a indiqué Daniel Ona Ondo, Président de la Commission de la CEMAC.

C’est dire combien cet expert comptable a marqué l’histoire politique du Gabon de son empreinte bien qu’il s’y était mis un peu plus en retrait ces dernières années.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *