Primaires du PDG: À quoi bon finalement ?

Partagez

 376 vues

Libreville, le 20 Janvier 2021( NVG)- Après la divulgation de la liste officielle rendue publique par le secrétaire général du parti de masse (PDG), Éric Dodo Bounguendza, certains camarades s’interrogent d’ores et déjà sur le sens à donner sur la tenue des primaires qui viennent de se  dérouler. Des primaires à  l’issue desquels les vainqueurs auraient dû prétendre être investi par le parti pour les sénatoriales à venir.

Sauf que ce ne sera pas le cas, selon le SG du parti, dans ce jeu de qui perd gagne, qui remet en cause même l’éthique des valeurs de démocratie, Ali Bongo Ondimba aurait <<misé sur une représentation du parti adapté aux transformation de la société gabonaise, en tenant compte de l’expérience, la compétence,la féminisation et des éléments sociopolitiques liée aux 52 sièges >>. Pourquoi donc avoir tenu des primaires ?

Des frustrations pourraient immédiatement pousser certains camarades à quitter le navire. Les vainqueurs  perdants tels que Edmond Mbagnet, Christian Magnagna, Pierre Alain Mouguengui, Alain Ditona, Bernard Aperano, devront accepter simplement leur sort.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *