Le gouvernement Gabonais en mal de communication efficace et objective

Partagez

 200 vues

Libreville, le 19 Juillet 2021( NVG)- Au mois de septembre 2019, l’équipe gouvernementale dirigée par l’ancien premier ministre Julien Nkoghe Bekalé, était en séminaire de formation afin de s’approprier les outils d’une meilleure communication gouvernementale.
Étaient d’ailleurs pointées du doigt, les effets d’annonces des projets qui ne sont même pas sur le point de  débuter,le silence notoire du gouvernement sur certains faits de la société, et surtout la rareté de l’information publique, qui elle est plutôt réservée aux médias publics et quelques privés ayant des accointances avec certains membres du gouvernement.

Pourquoi nos autorités sont plus ouverts aux médias étrangers que nationaux ? Pourquoi il faudrait filtrer les médias qui doivent avoir accès à l’information, la véritable ? Pourquoi certains membres du gouvernement ne sont – ils pas ouverts pour des conférences de presse ou des interviews ?

La presse constitue le quatrième pouvoir dans les pays démocratiques, elle est donc un relai important auprès des populations sur les activités  Exécutive, Judiciaire et législative; mais aussi auprès des autorités pour transmettre les doléances et les préoccupations quotidiennes des populations. Malheur donc à celui qui pense pouvoir agir sans communiquer tandis qu’il est un homme public, occupant des fonctions importantes.

En France par exemple, c’est la presse qui a détruit les ambitions présidentielles de Dominique Strauss – Kahn ( DSK). Il est donc nécessaire pour nos dirigeants d’associer la presse, la vraie. Pas celle qui jette aux chiens les valeurs d’éthique et de déontologie pour un pourrissement de ce secteur noble.

 

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *