Encore une histoire de placement fait grand bruit à Akanda.

Partagez

 225 vues

Libreville, le 19 Avril 2022( NVG)- Largement relayée dans les réseaux sociaux, une gabonaise serait aux arrêts grâce à la vigilance d’une mère très avertit cela a permis de mettre hors d’état de nuire une gabonaise dans la trentaine et vivant à Akanda spécialisée dans le placement des jeunes filles mineurs vierges dont l’âge varie entre ( 13 et 16 ans) chez des hommes âgés prêts à dépenser pour avoir le privilège de les dévierger.

Selon une source proche du dossier, quand elle aborde une petite,elle cherche à gagner sa confiance en jouant le rôle de la bonne grande gentille et attentionnée, qui aime bien voir l’enfant et lui fait des petits cadeaux de temps en temps. Elle se propose même d’être la conseillère et la confidente de sa proie. Une fois la confiance gagnée, elle soutire subtillement à l’enfant des informations intimes à propos de sa sexualité ( vierge ou pas).

Si la petite n’est plus vierge elle la garde sous son coude au cas où elle trouverait un client qui veut quand même assouvir ses fantasmes sexuels. Et si la gamine est encore vierge elle passe à l’étape suivante qui est de la convaincre de se donner à un homme en échange de beaucoup d’agent. Au cas où vous vous poseriez la question de savoir ce que gagne la trentenaire dans tout ça, elle gagne une commission qui est de fois plus élévée que la somme remise à la mineure elle même qu’on couche.

Donc la mère de X est le genre de maman qui fouille le téléphone de son enfant. En le faisant elle tombe sur les échanges watsap de sa fille de 14 ans ( qui n’était pas très emballée à l’idée de se faire coucher par un vieux) avec la bonne grande. Malgré le fait qu’elle soit choquée, elle a pu se maitriser et a continué de discuter avec la placeuse en se faisant passer pour sa fille jusqu’à ce que qu’elle lui propose un client de 45 ans qu’elle devait l’emmener voir à 23h.

Rendez vous fixé non-loin du domicile de la jeune fille, la bonne grande qui croyait partir prendre l’enfant pour aller la placer ne se doutait pas qu’elle fonçait droit dans un piège tendu par la fillette et sa maman. Elle s’apprêtait à partir avec l’enfant quand sa maman a surgit de l’endroit où elle les observait à  distance. Les personnes aux alentours alertés par la maman de la  petite, ils ont maitrisé la placeuse qui voulait d’abord nier les faits lors de la confrontation mais a fini par tout avouer. Elle se trouve actuellement aux mains de la police judiciaire.

Les regards des populations sont désormais fixés vers le palais de justice.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Source lu sur un groupe.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.