Un casque bleu gabonais tué à Bangui : quid du silence des autorités ?

Partagez

 498 vues

Libreville, le 19 Janvier 2021( NVG)- Un communiqué parvenu à notre rédaction émanant de Minusca a annoncé le dimanche 17 janvier 2021 la mort de militaires gabonais et  marocain. D’après ledit communiqué, <<les deux militaires ont été tués le  lundi, à 17 kilomètres de Bangassou, dans le sud de la république Centrafricaine, suite à l’embuscade de leur convoi par des éléments des groupes coalisés>>.

Aucune autre infirmation n’a cependant été donnée concernant les circonstances du décès ni le nom du militaire gabonais décédé. Le comble est le silence des autorités gabonaises concernant ce décès. À l’instar de celui de Ketch Oboro, étudiant gabonais en Russie décédé dans des circonstances non élucidées.

Pourtant, les autorités gagneraient à communiquer et à faire montre de réactivité en ce qui concerne ce genre d’incident qui touche des compatriotes ayant décidé de représenter le pays notre pays à l’étranger.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *