Prorogation de l’État d’urgence : c’est reparti pour 45 jours

Partagez

 540 vues

Libreville, le 18 Mai 2021( NVG)- Tandis que les populations gabonaises s’attendaient à un allègement des restrictions sanitaires et une ouverture des activités commerciales fermées depuis plus de un an déjà, celles – ci ont vu rapidement leur espoir douché. Pour cause, le ministre de la santé, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, aurait convaincu vendredi dernier les parlementaires afin d’obtenir une nouvelle prorogation de l’État d’urgence sanitaire en vigueur pourtant depuis mars 2020.

Adopté lors du dernier conseil des ministres, ce projet de prorogation de 45 jours supplémentaires aurait été adopté par les parlementaires vendredi 14 mai dernier. Un projet de décret portant prorogation conformément à l’article 6 de loi 0032/20 du 11 mai 2020 fixant les mesures de prévention, de lutte et de riposte contre les catastrophes sanitaires.
Face aux parlementaires, le ministre de la santé aurait expliqué le bien – fondé d’une énième prorogation, << bien que la campagne de vaccination soit effective et au regard de la situation épidémiologique, il paraît nécessaire de maintenir l’état d’urgence  sanitaire pour mieux juguler l’évolution de la pandémie>>.

Plusieurs riverains de Libreville ont traduit leur ras – le – bol, << Depuis plus d’un an, plusieurs activités commerciales paient le lourd tribu, avec quasiment aucun accompagnement véritable de la part des autorités. Des activités fermées qui ont eu pour conséquence de mettre beaucoup de Gabonais au chômage. Résultat, ouverture de bars clandestins, des boîtes de nuit et autres censés être fermés. C’est la traduction du ras le bol des populations qui ont du mal à comprendre que sous d’autres cieux toutes les activités commerciales ont repris depuis longtemps, l’heure du couvre – feu  été  revue. Mais dans notre pays, rien >>, a commenté un riverain visiblement agacé.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *