Le café Alanga désormais absent des étalages

Partagez

 348 vues

Libreville, le 18 Janvier 2021( NVG)- Un café pourtant promis à un bel avenir après avoir remporté en 2018 à Paris, la médaille d’or des cafés torréfiés au salon international de l’alimentation, catégorie Rond équilibré. C’est sera finalement en mai 2019 que la Caistab, avec en tête de file à cette période Prosper Mboutsou, lançait enfin la commercialisation du café Alanga dont Julien Nkoghe Bekale, ancien premier ministre, fut établi premier ambassadeur de la marque made in Gabon.

Mais deux ans après sa commercialisation, les populations se demandent ce qu’est devenu le produit. Quasiment absent des étalages des commerces et grandes surfaces. Pendant ce temps, la Caistab aura connu en l’espace d’une seule année, quatre (4) différents directeurs généraux. La preuve que l’entité connait depuis longtemps des dysfonctionnements profonds.

<<Le cuisant échec de la commercialisation de ce produit made in Gabon, voire de sa disparition, devrait une fois de plus interpeller nos autorités sur la politique économique des entités étatiques actuelles >>a indiqué un ancien un agent de la Caistab.

La politique économique basée sur l’endettement n’augure rien de bon pour notre pays, surtout pour les générations futures. Notre pays ayant dépassé le seuil de 6 000 milliards de francs CFA de dettes, une situation très préoccupante mais qui ne semble pourtant pas inquiétée les autorités.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *