Ministère des Arts: Patrick Daouda Mouguiama rencontre l’administration centrale

Partagez

 128 vues

 

Libreville, le 17 Mars 2022( NVG)- Accompagné du ministre délégué Max Samuel Oboumadjogo, il s’agissait en toile de  fond, de fixer le cap sur la méthode de travail qu’il compte impulsée.

Ceci après s’être imprégné du fonctionnement et de l’organisation du ministère de la culture et des arts, animée par par le secrétaire général Minko Mi Ndong N’nang,le tour est revenu aux différents opérateurs centraux, de présenter les missions de leurs unités administratives. Méthodique comme à son habitude, le membre du gouvernement à insister sur la nécessité de mettre en place un document de travail qui permettra de planifier et budgétiser les actions à venir.

Pour le suivi régulier des dossiers, il est impératif que chaque directeur général ou central,présente ses projets et que chacun participe pleinement au plan de développement de la culture. Car il faut saisir la dimension culturelle de manière durable. Pour cela, il faut animer, faire travailler les techniciens des différents services pour l’avancement des activités.

<< Assidus, ponctuels et sérieux dans le travail. Je ne suis venu pour nettoyer, mais il faut prouver qu’on peut compter sur vous>>. C’est en résumé les attentes du nouveau ministre de la culture et des arts.

Connaissant l’engagement du président de la République pour la culture, notre pays doit miser sur la réalisation de structures à niveau. Tout en réfléchissant sur les politiques de rapatriement de nos biens culturels.
La situation de l’artiste n’a pas été en reste. En effet, validant les propos du ministre délégué, Patrick Daouda Mouguiama, a rappelé la nécessité de donner à l’artiste Gabonais, un statut social. Créer les  conditions, pour le quotidien de la vie de l’acteur culturel.

Autant de chantiers qu’il compte réaliser avec la contribution de chaque entité sous tutelle parmi lesquelles, le musée national des arts, rites et traditions, dont le caractère scientifique tend à disparaître.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.