Le 1er Adjoint au maire de Libreville auteur d’un acte récalcitrant?

Partagez

 136 vues

Libreville, le 16 Juin 2021( NVG)- Le mardi 25 mai 2021 dernier, le vol Afrijet J7 123 a fait d’un accident perturbant l’ensemble du programme de l’avion en question. Dans un courrier adressé au délégué ONSFAG de Mvengué ( Franceville), l’on apprend ce qui aurait, selon ledit courrier, constitué l’incident.

Il est indiqué que, << au moment de l’embarquement les agents en poste ont été surpris par l’attitude de Serge William Akassaga, 1er Adjoint au maire de Libreville. Refusant catégoriquement de se soumettre à l’inspection filtrage ainsi que ses effets >>.

Selon ledit courrier, le 1er Adjoint au maire aurait refusé de se soumettre au protocole en vigueur au niveau de l’aéroport international de Mvengué. << Devant la dangerosité de l’acte posé par l’autorité sus mentionné, nous avons informé le chef d’escale.
Malheureusement ledit passager a fini par se retrouver dans l’aéronef pourtant stérilisé au préalable>>.

Face à des faits aussi graves, pouvant mettre en danger les autres passagers sur le plan sanitaire en cette période de Covid -19, le 1er Adjoint au maire s’est fondu d’un poste sur sa page Facebook  appelant à une restitution des faits, << l’absence d’information appelle somme toute de ma part, interrogation, besoin de clarification et sanction le cas échéant, pour laver l’ouvrage>>, a – t – il indiqué.

Voilà là, une autre affaire qui pourrait, si elle n’est pas vite clarifiée, venir à nouveau ternir l’image du maire Serge William Akassaga après l’affaire d’altercation il y a quelques années avec un agent de police dépositaire de la loi.

 

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *