Les agents de l’Asecna floués par un prometteur immobilier en fuite

Partagez

 306 vues

Libreville, le 16 Mars 2021( NVG)- En 2016,le site d’Okolassi avait fait l’objet d’une attribution aux agents de l’Asecna par l’État Gabonais, afin que ces derniers puissent y bâtir des logements et en être des propriétaires. Le ministère de l’habitat en charge du dossier à l’époque, avait alors sollicité l’entreprise immobilière Gedd’Afrik en la proposant aux agents de l’Asecna pour bâtir leurs logements, une proposition que ces derniers avaient accepté.

Sauf que,cela ferait à ce jour, plus de trois ans que Jules Franck Moulomba Moulomba, PDG de ladite entreprise de construction immobilière, serait activement recherché par une soixantaine d’agents de l’Asecna. Ces derniers auraient versé à l’entreprise plus de 60 millions de francs CFA pour la construction de leurs logements. Malheureusement, les bâtis ne sont toujours pas livrés.

Mais l’affaire ne s’arrête pas là, avant de prendre la poudre d’escampette, Moulomba aurait vendu l’emplacement d’Okolassi à un opérateur de téléphonie mobile. C’est ce que viendraient d’apprendre à leur dépend, les agents de d’Asecna qui étaient sur le point d’entamer les travaux et dont l’accès leur aurait été refusé par les éléments de la brigade de gendarmerie de Ntoum.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *