Les établissements scolaires français maintiennent leur calendrier

Partagez

 368 vues

Libreville, le 15 Décembre 2021( NVG)- Assiste – t – on à un  » deux poids deux mesures  » au sein du ministère de l’éducation nationale ? C’est la question que se posent les observateurs du monde de l’éducation dans notre pays, après la déclaration du secrétaire général du ministère de l’éducation nationale Théodore Koumba.
Dans sa déclaration,le secrétaire général indiquait un réaménagement du calendrier scolaire. Les élèves prennent leurs vacances désormais le lundi 13 décembre dernier.

Chose curieuse, les établissements scolaires du système éducatif français ne sont pas concernés par ce réaménagement. En effet, dans une note circulaire rendue publique dans les médias,le proviseur du Lycée Henri Sylvoz rappelle aux parents d’élèves que son établissement respecte le calendrier scolaire prévu depuis la rentrée des classes en septembre dernier. Ladite note mentionne ce qui suit : << Il ressort de cet entretien que :

Les écoles publiques conventionnées, de Libreville, Victor Hugo de Port – Gentil et Henry Sylvoz de Moanda maintiennent leur calendrier scolaire tel que prévu lors de la rentrée des classes.
Aussi, depuis deux ans déjà,l’école gabonaise est perturbée par la crise sanitaire liée à la Covid -19.

Face à ce qui précède,on se demande bien si ce refus des établissements scolaires du système français de s’aligner aux dernières décisions prises par le ministère, ne serait – il pas une manière de désavouer le ministre de tutelle Daouda Mouguiama, dont la prise de décision fait souvent polémique au sein de ce secteur.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.