Couvre – feu panique générale à Libreville

Partagez

 398 vues

Libreville, le 15 Février 2021( NVG)- Rareté de taxis, prix du trajet à la hausse, embouteillages monstres dans les principales artères de Libreville, attroupements et pédestrianisme étaient au rendez – vous samedi dernier pour le premier jour du retour du couvre – feu à partir de 18 heures. Toutes ces difficultés rencontrées par les populations du grand Libreville traduisent la quasi impossibilité de se mouvoir et rentrer chez soi avant que n’intervienne l’heure indiquée pour le couvre – feu.

Dans les PK , Nzeng Ayong,  aéroport, boulevard et autres, les même scènes ont eu lieu. Des vidéo sur la toile montrent d’ailleurs des automobilistes qui en sont arrivés aux mains pour revendiquer chacun son droit de passer avant l’autre. Quelques ambiguïtés demeurent toujours dans les mesures prises par les autorités.

Désormais, les déplacements pour l’intérieur du pays seront soumis à une autorisation spéciale délivrée par le ministre d’État en charge de l’intérieur, le test négatif PCR ne suffit plus. Le virus ne circule – t – il que la nuit pour justifier le couvre – feu à 18 heures ? Pis, au centre de prélèvements sis à Angondjé, c’est véritablement l’hôpital qui se moque de la charité. Pas de distanciation physique, des rassemblements qui ne prennent aucune mesure en compte sont visibles.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *