Mairie de Libreville : le Conseil Municipal extraordinaire aura t – il lieu?

Partagez

 232 vues

Libreville, le 14 Juin 2021( NVG)- La correspondance de la Gouverneure de la province de l’Estuaire en date du 1er juin dernier indique la tenue d’un Conseil Municipal extraordinaire de la ville de Libreville le jeudi 17 juin 2021, au motif supposé qu’Eugène Mba aurait démissionné de sa fonction de Maire de Libreville.

Cependant, lors de l’émission de radio génération nouvelle  » Assélé vous parle  » du jeudi 10 juin 2021, le conseiller municipal Jean Boniface Assélé a notamment affirmé, << le maire de Libreville n’a pas démissionné. Nous allons faire quoi là – bas ( au conseil municipal extraordinaire ndlr)? Il n’y a pas de lettre de démission, et on n’a encore reçu aucune convocation, ni motif >>.

En effet, selon la loi sur la décentralisation, l’organisation d’un Conseil Municipal est soumis à un processus qui doit être respecté par tous les acteurs impliqués. Le Président du Conseil Municipal, Maire de Libreville dans ce cas, Eugène Mba, est censé envoyer des convocations dûment signées par lui, à chacun des 151 conseillers municipaux ( moins 1 du fait de l’absence de Léandre Nzué) au plus tard 5 jours avant le jour – j. En plus, un dossier contenant les points à débattre accompagne cette convocation. Aujourd’hui lundi 14 juin 2021, donc à 3 jours du jour – j, les conseillers municipaux ont – ils reçu ladite convocation au Conseil Municipal indiqué par la Gouverneure ?

Dans le même ordre d’idée, une telle organisation est censée être fiancée au regard de toute la mobilisation et de la logistique que cela implique, notamment par le décaissement d’une somme que chacun estiment entre 50 et 100 millions de francs CFA, afin de parvenir à une organisation en bonne et due forme. De ce fait, ce conseil municipal extraordinaire convoqué par Marie Françoise Dikoumba, Gouverneure de la province de l’Estuaire a t – il déjà été budgétisé ?

Au moment où le Chef de l’État Ali Bongo Ondimba prône pour une gestion responsable des finances publiques, est-ce le moment de dilapider autant d’argent pour une affaire qui semble mal préparée ?
Ces différentes questions sont d’autant plus légitimes à se poser du fait du manque d’information et du silence de la part aussi bien de la  Mairie, du Gouvernorat que du Ministère de l’intérieur.
À l’heure actuelle et au regard de toute la confusion autour de la supposée démission du Maire Eugène Mba, les populations de Libreville se demandent ce qu’il en est concrètement.

À écouter le Général à la retraite Jean Boniface Assélé, leader d’un des 5 groupes politiques du Conseil Municipal de Libreville, cette session extraordinaire basée sur une démission fictive ou forcée du Maire, court le risque d’être source d’empoigne et de division. Que dit le PDG, parti majoritaire au Conseil Municipal ?
Cette intrigue ne va vraiment pas dans le sens de la dynamique de rassemblement prônée par le Président de la République Ali Bongo Ondimba.

Le retour aux affaires du ministre d’État Lambert Noël Matha, en charge de l’intérieur, permettra assurément de remettre de l’ordre dans cet imbroglio.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *