Transport aérien: plusieurs aéroports en état de vétusté avancée

Partagez

 398 vues

Libreville, le 14 Janvier 2021( NVG)- Le manque d’une compagnie aérienne nationale publique dans notre pays depuis la disparition de Air Gabon voire de La Nationale est depuis quelques années déjà un véritable handicap pour les infrastructures aériennes de plusieurs localités de l’intérieur du pays qui sont en état avancée de délabrement.

Lambaréné, Mayumba, Mouila, Okondja, Makokou, Koula – Moutou et autres, les pistes des aérodromes ont laissé place à de hautes herbes et des trous à même les tarmacs pour ceux qui en ont encore. À qui revient l’entretien de ces infrastructures ? La question reste toute entière et taraude les esprits des populations. À l’heure actuelle, sont essentiellement les aéroports de Libreville, Franceville, Port – Gentil, Oyem ( jusqu’à récemment) qui sont entretenus et fréquentés par les voyageurs.

<<l’absence d’une compagnie aérienne nationale dans notre pays est un véritable échec de la part de nos autorités. Même le nouvel aéroport de Libreville promis pour 2020 n’a pas été réalisé. C’est bien la preuve que le sujet n’est pas suffisamment pris en compte pa nos autorités >>, a déclaré Guy Christian, agent au ministère des transports.

 

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *