Polémique autour de la personnalité juridique du RHM: Michel Menga répond

Partagez

 384 vues

Libreville, le 14 Janvier 2021( NVG)- La guerre politique est ouverte entre Michel Menga et Barro Chambrier, tous deux leaders de partis. Cofondateurs du rassemblement héritage et modernité, Barro Chambrier a pris l’initiative il y’a quelques temps de créer son propre  parti RPM après des déchirements au sein même du RHM dont le président n’est autre désormais que Michel Menga.

Au coeur de cette polémique donc, la paternité du parti rassemblement héritage et modernité. Pour Barro Chambrier, la création du RPM rend désormais le RHM sans personnalité juridique, donc un parti illégal. Menaçant les élus sous la bannière RHM d’être déchus de leurs mandats. Sauf que, Michel Menga, lui, ne l’entendait pas de cette oreille.

<< Quand vous avez été élu sous la bannière d’un parti politique, pendant l’exercice de votre mandat, vous  êtes connu à l’Assemblée Nationale et fixé à l’intérieur de ce parti politique parceque  c’est par là que vous êtes passé pour arriver à l’Assemblée. Cette institution est organisée par groupe parlementaire et vous ne pouvez pas par votre propre gré décider de changer le nom d’un parti politique, les statuts d’un parti. C’est l’aspect que nos amis n’ont pas pris en compte dans ce qu’ils ont fait >>, aurait déclaré Michel Menga lors d’une récente interview chez nos confrères de GMT.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *