Ce qui attend le futur nouveau Maire de Libreville

Partagez

 58 vues

Libreville, le 13 Juillet 2021( NVG)- Mercredi c’est à dire demain 14 juillet 2021, après près de trois (3) mois d’intrigues, les Librevillois connaitront le nom de leur Maire. Sera – t – il un nouveau ou Eugène Mba va – t – il rempiler?

Le Parti Démocratique Gabonais ( PDG) possédant 75 des 150 conseillers municipaux, sera le maitre du jeu. D’ailleurs les conseillers municipaux PDG se réunissent cet après – midi au siège de leur parti à Louis pour désigner à l’unanimité leur champion.
Quelles devront alors être les priorités du futur édile après sa prise de fonction?

D’abord l’apaisement. À 24 mois d’une échéance capitale pour le pays, le futur maire devra être un homme de paix et de rassemblement dans cette grande ville qui compte presque 40% de l’électorat. Il amener ses adjoints et t collaborateurs à la Mairie centrale à ne rechercher que le développement harmonieux de la capitale.

Pour cela il faut que les agents municipaux soient moins soucieux de leur avenir. Donc prendre en compte l’évolution de leurs carrières et le traitement de l’épineux problème des retraites.
Ensuite l’optimisation des recettes municipales pour les besoins des nombreux projets.

Tous les pans de la Mairie qui sont dans le recouvrement devront fonctionner sous contrôle rigoureux qui empêchera les scandales à répétition depuis de trop nombreuses années. Le << nouveau >> Maire devra donc s’atteler à mettre dans les différents organes tels que l’inspection Générale Municipale,la Direction Générale des Affaires Économiques, et la Direction Générale des Finances, pas seulement à leur tête des hommes et des femmes ayant la volonté de faire passer l’intérêt générale avant l’intérêt particulier.

Enfin il y a les problèmes diverses et urgentes de la ville : l’insalubrité, les inondations, l’embellissement de la ville.

Peu importe la personnalité élue, elle n’aura pas de temps de répit. Les gabonais sont impatients de voir l’impact des actions municipales dans l’amélioration de leur quotidien. Les Librevillois en ont marre des querelles politiciennes.

 

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *