Sport Football : Interpellation des membres de l’ANFPG signe d’un malaise dans le football gabonais ?

Partagez

 96 vues

Libreville, le 12 Novembre 2021( NVG)- Ce mercredi 10 novembre, les anciens footballeurs gabonais réunis au sein de l’association nationale des footballeurs professionnels du Gabon ( ANFPG) ont été arrêtés à Bongoville pour avoir tenté de rencontrer les joueurs de la sélection nationale qui sont en regroupement pour la préparation de leur rencontre du 12 novembre contre la Libye.

La délégation conduite par Stéphane Nguema, secrétaire général de l’ANFPG accompagné de quatre autres membres a été mise aux arrêts, au motif qu’elle voulait exposer à leurs frères internationaux, la situation dans laquelle se trouve le national foot depuis 2 ans.
Mais que reproche t – on aux membres de l’ANFPG ?

C’est la question qui continue de faire un tollé dans le monde du football. Ce n’est un secret de polichinelle pour personne. Depuis deux ans dans notre pays, le sport en général est aux arrêts. Les sportifs en général et les footballeurs en particulier sont au chômage et n’arrivent plus à joindre les deux bouts. Et pour montrer leur mécontentement quant au mutisme affiché par les instances dirigeantes du football gabonais, les membres de l’ANFPG ont initiés des marches pour exiger une reprise du national foot.

On se souvient il y a quelques mois, que le ministère des sports avait organisé une Task Force sur le national foot qui avait coûté plusieurs millions de francs CFA au contribuable. À cette allure, on se demande bien à quoi ont servi ces assises si les footballeurs n’ont toujours pas retrouvé les airs de jeux.

Notons que les arrestations de Stéphane Nguema et les siens démontrent le malaise profond qui ronge le sport dans notre pays. Ces sportifs qui ont hissé le drapeau de notre pays méritent le respect de et la considération. Il faut préciser que c’est jeudi en début d’après – midi que Stéphane Nguema et ses collègues ont été libérés.

Vivement que l’interpellation de ces anciens footballeurs n’ait pas un impact sur la rencontre de ce vendredi 12 novembre. Car après le soutien des journalistes sportifs, certains footballeurs à l’instar de Didier Ibrahim Ndong pour montrer sa solidarité aux membres de l’ANFPG, a décidé de ne pas rejoindre le groupe des panthères à Franceville. Il ne jouera donc pas ce match.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *