Port – Gentil: Réflexion sur la mise en place d’une politique culturelle dans la capitale économique

Partagez

 88 vues

Libreville, le 12 Novembre 2021( NVG)- Conduite par l’Organisation Internationale de la Francophonie ( OIF) et l’Organisation des Nations – Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture ( UNESCO), la remise de l’étude sur l’impact socio – économique de la Covid -19 dans le secteur culturel de la commune de Port – Gentil a été justifiée par la rencontre organisée à la salle polyvalente de la foire municipale. Celle – ci a vue la présence du maire Gabriel Tchango et du président du conseil départemental de Bendjé Louis Barrys Ogoula Olingo.

C’est en présence des acteurs culturels de la commune de Port – Gentil que le représentant de l’OIF, Dr. Kanel Engandja Ngoulou a présenté les atouts et surtout les processus d’élaboration d’une politique culturelle dans la capitale économique d’ici 2020, en commençant par sa mise en place jusqu’à sa validation.

Prenant la parole à son tour, le président de l’association pour la promotion des industries culturelles au Gabon ( ASPICG) Hugues – Gastien Matsahanga est revenu sur l’enquête à proprement parlé tout en présentant le contexte, la méthodologie, les objectifs et les recommandations de l’étude sur l’impact de la Covid -19 dans le secteur culturel de la ville côtière.
Les différents échanges ont permis de mieux comprendre les obstacles rencontrés par les artistes les acteurs culturels depuis deux ans et trouver également des pistes de solutions pour mieux renforcer leurs métiers dans un milieu marqué par l’informel et l’absence d’un cadre juridique.

Très émus par ces échanges, l’édile de Port – Gentil, Gabriel Tchango et le président du CDB ont dit ne ménager aucun effort pour que leurs institutions participent à l’essor de la culturelle aussi bien dans la commune que dans le département.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *