Présidence de l’UN Paul Marie Gondjout serein et prêt

Partagez

 326 vues

Libreville, le 12 Février 2021( NVG)- Plusieurs semaines après la fin de son congrès qui a sonné le départ officiel de Zacharie Myboto à la tête du parti, l’Union Nationale (UN) se retrouve jusqu’à présent sans président, complètement déboussolé avec des adhérents mécontents de voir la situation actuelle perdurer.

C’est donc pour y mettre fin qu’une élection pour élire le nouveau président du parti sera organisée dans les prochaines semaines, du moins selon les instances décisionnelles du parti. Et parmi les personnes sollicitées et qui ont donc déclarées leurs candidatures, figure Paul – Marie Gondjout.

Connu pour son franc parler, dont il n’hésite pas à afficher la dextérité en ce qui concerne la critique envers les incohérences et l’incapacité des autorités du pays à poser des actions concrètes pour l’intérêt de la majorité de la population gabonaise, Paul Marie Gondjout, malgré les critiques à son encontre au sein même du parti , ne s’est pas désisté pour l’élection de la présidence de l’UN. Des critiques aux allures complotistes qui n’hésitent pas à brandir des motifs fallacieux pour déstabiliser l’homme dans sa vision qu’il a pour le parti.

Dépôt de candidatures reporté, lien matrimonial pointé du doigt, Paul Marie Gondjout ferait – il peur à certains cadres du parti ? Autant de questions que se posent de nombreux  adhérents. L’homme est pourtant porteur d’un nouvel horizon, << faire grandir l’Union Nationale et être un lien entre la génération qui s’en va, celle de maintenant et celle qui arrive >>, a notamment décliné l’ingénieur pétrolier et économiste.

Avançons vrai, parlons vrai, tel est le créneau politique de celui qui brigue la présidence de l’Union Nationale.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *