Consultations publiques relatives aux EIE: la SAG implique et rassure les populations

Partagez

 392 vues

Libreville, le 12 Janvier 2021( NVG)- Si certains s’étonnent déjà du retard à l’allumage des travaux de la transgabonaise, c’est bien parceque du travail est fait en amont afin que les préoccupations des populations soient prises en compte, tout comme l’impact environnemental d’un tel projet.

C’est dans cette optique que les responsables de la société autoroutière du Gabon ( SAG) ont organisé des consultations publiques relative aux études d’impact sur l’environnement ( EIE) entre le PK 24 et le PK 50.1 de l’étape 1sur deux jours. Ces consultations à la salle polyvalente de Ntoum ont réuni les représentants de la DGEPN, de TP, urbanisme,du haut – commissariat à l’environnement et au cadre de vie, le préfet, le maire, les chefs de village, les chefs de quartier, de NGO et autres sociétés civiles.

Selon le communiqué parvenu à notre rédaction, les principales préoccupations lors de ces consultations publiques ont été autour de l’emploi des jeunes, du processus de réinstallation ainsi que l’appréhension d’une autre désillusion suite à un certain nombre de projets annulés par le passé. Vincent Bachofner, directeur gouvernance environnementale et sociale de la SAG, d’ajouter : << Les consultations publiques de l’EIE sont une étape clef du processus de consultation des parties prenantes, ce n’est pas une finalité mais continuité d’un processus participatif qui se déroule tout au long de la vie du projet >>.

Rappelons que le gouvernement gabonais et la SAG, composée de deux actionnaires à part égale MERIDIAM et Arise Infrastructures services (IS) ont signé un partenariat public – privé, sur 30 ans,en octobre 2019, pour le réaménagement et la gestion de la route économique dite Transgabonaise. D’une longueur de 828 km, la route reliera Libreville à Franceville.

Copyright : lesnouvellesdugabon. com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *