La régularité des détentions traitée en conseil de ministres

Partagez

 264 vues

Libreville, le 11 Juin 2021( NVG)- La situation des détenus au sein des différentes prisons centrales du territoire national est plus que jamais une préoccupation chère au Chef de l’État Ali Bongo Ondimba. C’est dans cette optique qu’il avait instruit aux services compétents de résoudre les dysfonctionnements observés en matière de détentions dans notre pays. Tout ceci afin de respecter les conditions et la bonne gestion des personnes incarcérées en conformité aux lois et règlements internationaux souscrits par le Gabon.

<< Débuté le 16 novembre 2020, il ressort à mi – parcours des travaux effectués par la commission ad hoc que, sur 882 situations de personnes détenues, une régularisation de 306 dossiers ayant ouvert la voie, pour  certains, à une remise en liberté. Aussi, les activités de la commission se poursuivent – elles sur l’ensemble du territoire national >>, indique le communiqué final du conseil de ministres.

D’après les ONGs et associations de défenses de droits humains et des  prisonniers, la situation des prisonniers dans notre pays est << inquiétante car nombreux sont à ce jour incarcérés depuis des années sans être jugés. À leur sortie, aucun dédommagement leur est versé. D’autres, sont souvent déclarés non coupables après avoir passés des années en prison>>, un véritable problème pour notre justice.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *