Les avocats comptent boycotter les sessions criminelles avenir

Partagez

 156 vues

Libreville, le 11 Mars 2022( NVG)- Suite à l’incarcération de Me Irénée Mezui Mba à la prison centrale de Port – Gentil, après avoir été entendu par un juge d’instruction.

Me Lubin Ntoutoume, Bâtonnier de l’ordre des avocats du Gabon, vient d’animé un point de presse, en toile de fond l’ordre a décidé de suspendre sa participation à la session criminelle en cours et celles à venir en guise de protestation contre la détention de leur confrère Me Irénée Mezui Mba, avocat au barreau du Gabon.

<< Le Barreau du Gabon estime que ses membres sont en danger et, en attendant le rétablissement de la protection à la laquelle ils ont droit, exige la libération immédiate de sa participation à la session criminelle en cours et à celles avenir >>, a indiqué le bâtonnier lors de sa déclaration.

Selon une source proche du dossier, l’avocat serait impliqué dans une affaire d’argent avec la société gabonaise de raffinage ( SOGARA). Pour le bâtonnier,l’enquête préliminaire et l’information judiciaire ouverte contre ce dernier ont été menées en violation des articles 70 et suivants de la loi No 013/2014 du 07 janvier 2015 fixant le cadre d’exercice de la profession d’avocat en République Gabonaise.

 

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.