Surpeuplement: Libreville asphyxiée

Partagez

 428 vues

Libreville, le 11 Janvier 2021( NVG)- La capitale gabonaise, Libreville, est en surpeuplement depuis une dizaine d’années déjà. Ce n’est un secret de polichinelle pour personne, les voiries ni l’urbanisme ne répondent aux exigences actuelles d’une capitale moderne et digne d’attirer le maximum de visiteurs ou touristes. Le peu de quartiers huppés ne peuvent cacher l’incommodité que présentent les bidonvilles surpeuplés.

Construction anarchiques, parkings et toilettes publiques quasiment inexistants, pollutions, embouteillages à n’en point finir, Libreville est en souffrance. Fondée par les esclaves libérés, la capitale gabonaise concentre aujourd’hui à elle seule près de 900 mille habitants. Selon les spécialistes, ce phénomène ne serait pas près de prendre fin. Pis, la construction actuelle de nouveaux quartiers ne prendrait pas suffisamment ce problème à coeur.

<< La solution serait de présenter un véritable projet de constructions de villes garantissant toutes les commodités possibles aux populations. Et sur e point, la décentralisation effective de l’administration aurait pu faciliter un bon grand nombre de choses >>, indique le sociologue Hervé Morin Mousiru. En effet, tout est concentré sur Libreville, c’est un fait. Des centres universitaire, des affaires, administratif, commerces et autres, à quand finalement l’émergence de Libreville ?

Copyright : lesnouvellesdugabon. com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *