Retour à l’UOB pour les étudiants orientés dans les grandes écoles

Partagez

 622 vues

Libreville, le 10 Mars 2021( NVG)- La cacophonie semble de plus en plus s’emparer de l’enseignement supérieur, notamment la gestion des orientations des étudiants aussi bien dans les universités publiques que les grandes écoles et autres instituts.

Pour cause,le secrétariat général de l’enseignement supérieur aurait informé toute la semaine dernière aux étudiants orientés dans les grandes écoles que, << l’État est actuellement incapable de payés les frais d’écolage des étudiants orientés au sein des grandes écoles. Le budget est insoutenable>>. Seuls ceux dont les parents peuvent payer plus de 1 million de francs CFA, continueront les cours.

Pis encore, même les étudiants inscrits depuis l’année dernière au sein de ces grandes écoles seraient priés de faire leur retour à l’université Omar Bongo, même étant déjà au niveau supérieur. Ces derniers seraient contraints de s’inscrire en licence 1 à l’UOB, dans un département quelconque si leur filière n’y existe pas.

Cette cacophonie témoignerait une fois de plus de la gestion approximative qui est faite au niveau du ministère de tutelle. Voilà donc qui donnerait raison aux membres du SNEC, partisans d’une année blanche universitaire. Le Pr. Patrick Daouda Mouguiama est – il toujours l’homme providentiel de notre secteur éducatif ?

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *