Trafic illégal d’or à Mitzic une Camerounaise écope d’une amende de 100 milliards de francs CFA

Partagez

 376 vues

Libreville, le 9 Juin 2021( NVG)- Cent (100) milliards de francs CFA, c’est la forte amende que devra payer Paulette Okome Nguéma reconnue coupable lundi dernier par la cour criminelle spéciale de Libreville. Un montant ahurissant à verser à l’État gabonais. Avec elle, deux autres ressortissants camerounais également qui écope de dix (10) ans réclusion criminelle et 5 millions CFA d’amende.

Le trafic illégal d’or organisé par la ressortissante camerounaise dans la localité de Mitzic daterait de 2019. Au regard du verdict annoncé par le jury,plus 15 ans de réclusion criminelle, l’on se rend compte qu’il pourrait s’agir d’un vaste réseau d’exploitants qui opéreraient avec la complicité des orpailleurs  clandestins, originaires du Cameroun pour la majorité, un groupuscule de la population autochtone et certaines autorités administratives et politiques de la province du Woleu – Ntem. Les autorités gabonaises devraient profiter pour avoir toutes les informations possibles à ce sujet.

L’exploitation de l’or marquant encore le pas au Gabon, ce sont des groupuscules de personnes qui entireraient un gros bénéfice en s’enrichissant silencieusement tandis que les populations locales croupissent dans la misère. Plusieurs sites à travers le territoire national ont pourtant d’ores et déjà été identifiés comme potentiellement riches en or, pourquoi les autorités gabonaises ne lancent – elles pas une véritable industrialisation de ce minerai?

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *