Événements de Mékambo : Dieudonné Minlama appelle à une résolution gagnant – gagnant

Partagez

 214 vues

Libreville, le 9 Juin 2021( NVG)- Pendant deux semaines, la localité de Mékambo a été au centre d’une crise impliquant l’épineux problème de la gestion du conflit entre la faune sauvage et les hommes. La médiation initiée par le ministre de la défense sur les instructions du sommet de l’État a notamment permis un retour à l’apaisement entre les autorités administratives locales, les élus et les populations.

Toutefois, il s’agit d’une préoccupation nationale, d’où cette correspondance de Dieudonné Minlama Mintogo concernant l’urgence de mettre en place une politique environnementale gagnant – gagnant. <<  Les événements de Mékambo, auraient pu se dérouler à  Mouilla, à Boumango, à Kango, à Gamba ou dans plusieurs autres localités du pays. Mékambo nous interpelle tous. Au – delà des intrigues, des explications, des guerres de tranchées ou intestines, au – delà de la douleur, de la colère et des frustrations, nous devons tous considérer Mékambo comme un avertissement sérieux>>, souligne l’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2016.

Pour rappel, un pan du projet du président d’Ensemble pour la République, reposait sur la création d’un fonds nature fiancé directement par une taxe sur le bois et autres essences forestières , des bailleurs de fonds internationaux, et destiné à indemniser les populations victimes des destructions des cultures et espaces de vie d’une part, à financer les activités alternatives moins exposées à la destruction des animaux, d’une part.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *