Remaniement ministériel : coups bâts et pourrissement, la guerre des nominations est déclarée

Partagez

 80 vues

Libreville, le 8 Septembre 2021( NVG)- Depuis que plusieurs médias dit proches se font l’écho d’annoncer que le Chef de l’État serait sur le point de nommer un nouveau gouvernement avec des hommes et des femmes qui lui sont totalement acquis, certaines personnalités ont perdu le  sommeil. Les Mbandjas sont pris d’assaut, au bord de la saturation, le ciel voit des prières monter chaque jour.

Mais dans ce monde qu’est la politique au Gabon, le pourrissement est la véritable arme incontestée pour réduire aneant  un adversaire politique ou une personnalité dont la tête met mal à l’aise. Ceci est d’autant plus vrai que depuis quelques temps plusieurs personnalités actuellement au gouvernement sont citées dans les affaires loin de faire partie de la vision du Président de la République.

L’objectif semble – t – il, est de jeter l’opprobre sur ces personnalités afin que le Chef de l’État s’en débarrasse. Et c’est de bonne guerre, alimentée par des médias qui ont  » vendu  » l’éthique et la déontologie du métier aux chiens. Tout se fait par médias interposés, tel ministre est accusé d’avoir voulu corrompre le premier ministre mais demeure au gouvernement, l’autre est accusé d’avoir voulu empêcher une tournée politique dans son  fief, l’un est accusé d’être un ministre non pas de la République mais de son village.

Dans tous  les cas, en politique, dit – on, tous les moyens sont bons.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *