Lancement de la deuxième phase de sensibilisation aux abords du chemin de fer.

Partagez

 173 vues

Libreville, le 8 Juin 2022( NVG)- L’esplanade de la gare ferroviaire d’Owendo a servi de cadre récemment ( 03/06/22) aux dirigeants de la société d’exploitation du Transgabonais  Setrag, pour le lancement de la campagne de sensibilisation sur la sécurité aux abords du chemin de fer dans sa phase deux. Cette cérémonie a eue lieu en présence de plusieurs riverains venus nombreux pour la circonstance.

Débutée en mai 2019 à Booué,la campagne de sensibilisation sur la sécurité ferroviaire est un défi que s’était lancé la Setrag filiale du groupe Eramet qui lésine pas sur les moyens afin de garantir la sécurité aux abords du chemin de fer.

Placé sous le thème << je ne me mesure pas au train >>cette deuxième phase de ce long périple initié par la direction de développement durable va toucher le tronçon partant de la gare d’Owendo Virié jusqu’au PK 20+254 qui tombe sur le passage à niveau GSEZ à Nkok 2. Pour atteindre ses cibles, des équipes d’agents  sensibilisateurs ont été constituées afin de couvrir tout ce linéaire qui a été lui même scindé en trois sections dont le premier va de la gare d’Owendo – Virié jusqu’au passage à niveau de la Sogadel, la seconde section part de là au Km 12 et la troisième du Km 12 au Km 20+254.

Ils sont 35 agents sensibilisateurs et 05 encadreurs agents  Setrag qui vont écumer toutes les  pistes  clandestines, les domiciles et bien – sûr les passages à niveau. Pour leur mission, ils ont reçu des kits et des dépliants à distribuer pour la sensibilisation dans un rayon de 100 mètres aux abords du chemin de fer pour la première section et 200 mètres pour les autres sections.

Présidant personnellement cette cérémonie, Christian Magni, le directeur général de la Setrag a salué les efforts consentis par l’entreprise dont il a la charge dans le domaine sécurité. Il a indiqué le contenu de la campagne auprès des riverains habitants les abords du chemin de fer, lequel va tourner autour de la vitesse du train, de sa charge et de la distance nécessaire pour qu’ils s’immobilise. Il a par ailleurs annoncé dans son propos circonstanciel la construction d’une plateforme longue de 17 kilomètres sur le linéaire sous – défini par la direction de développement durable et de 15 passerelles dont 05 ont déjà été réalisées << tout ceci dans le but de doter aux riverains les moyens de se déplacer en toute sécurité aux abords du chemin de fer>>, a t – il précisé.

Les riverains quant à eux à l’exemple de dame Angue Nka Nadine et Lubin Martial Ndoumbi ont salué cette initiative qui selon eux témoignages permet d’éviter des pertes en vie humaine.

Copyright : lesnouvellesdugabon. ga

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *